Liberté retrouvée...








" Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous soyez libre de le dire… "   (Voltaire ?)







Je suis contre l’enlèvement le rapt la détention la torture le viol…


Contre la privation arbitraire de liberté.


Je suis donc satisfaite de toute libération d'otages…


Quels qu’ils soient.

 


Cependant…

 

Alors que par le monde des milliers de civils et de soldats anonymes sont détenus, qu’un nombre invraisemblable de petites gens coupables d’avoir aidé "l'opposition" même sans avoir perpétré le moindre crime de sang croupissent dans les prisons d'états de tous bords, je ne suis pas sûre que l'opinion publique "au grand cœur" ait fait un choix raisonné en élevant Ingrid Betancourt, grande bourgeoise libérale fille de ministre d'un précédent dictateur colombien, au grade de quasi "héroïne nationale".

 

Oui l'injustice qui lui a été faite était inadmissible et révoltante.


Oui sa libération était nécessaire.


C'est chose faite.


Son portrait a été décroché de la façade, en face des fenêtres de mon bureau.



N'oublions pas pour autant tous ceux qui restent "otage"... quels qu'ils soient... où qu'ils soient...


 

 

 

 

 "Liberté, que de crimes on commet en ton nom..."

 

 

(Manon Roland)