Les raisons de mon silence

Publié le par ChrisJeanne


Un mois et demi, déjà, que ce blog est à l'abandon…

 

Six semaines de ma vie qui pourtant pèsent lourd.

Trop lourd pour de frivoles bavardages ou quelque création que ce soit.

 

Le 23 février dernier, la radio de contrôle montrait une image anormale de mon poumon gauche.

Cinq semaines d'attente, d'angoisse, de folles espérances, de peur, de chagrin, de colère…

Quinze examens médicaux, de la simple prise de sang à la biopsie…

Le 2 avril, enfin, le diagnostic est tombé : carcinome indifférencié à grandes cellules…

 

Cancer.

 

Un séisme de 10 sur mon échelle de Richter…

Tout s'est effondré.

Je fais le tour de mes décombres.

Je cherche ce qui reste encore debout.

 

Je suis assommée.

 

Et pourtant…

Tout n'est pas perdu.

 

Le bilan est plutôt encourageant, malgré tout.

Côté médical, la tumeur ayant été découverte très tôt (heureusement que j'étais suivie pour un vieil emphysème), elle n'a pas eu le temps de s'étendre, mon poumon droit est indemne et je n'ai absolument aucune métastase.

Côté social, je suis en arrêt de travail et j'ai donc perdu le contact avec mon milieu professionnel au quotidien : c'est difficile à gérer quand ce n'est pas un choix, que ça arrive brutalement. Mais mes collègues les plus proches sont très présents autour de moi.

Côté affectif, j'ai le cœur bien au chaud. Mes parents, mes filles et mes ami(e)s m'entourent et me soutiennent. Nous essayons de faire front tous ensemble.

 

 

Je ne sais pas encore ce qu'il adviendra de ce blog.

Je n'ai pas envie d'en faire un "journal" de ma maladie.

Je voudrais qu'il reste ouvert à d'autres horizons, au mail-art, à la peinture, ou à tout autre chose, qui sait…

Je ne sais pas si j'aurai la force nécessaire pour cela.

 

Mais j'essaierai.


Publié dans c'est ma vie...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

venise 11/05/2009 20:20

bonjour ChrisJeanne,

c'est Venise, merci pour ton mail art, pour ta longue lettre. Je t'écris très vite, je pense bien fort à toi et passe juste t'embrasser.

Françoise 30/04/2009 11:08

Je pense à toi, bon courage, je t'envoie un petit M A et te fais signe dès que je vais sur Besançon...
Bises.

erna 29/04/2009 16:47

comme bien d'autres, je te souhaite de garder le cap et le moral même si ça doit être bien difficile par moments
Amitiés et beaucoup de pensées positives

mamipomme 27/04/2009 18:56

je pense fort à toi et te souhaite beaucoup de courage mais je pense que continuer tes supers réalisations te porteront bisous

Hélène 25/04/2009 17:32

Je fais un petit tour...un petit coucou...Je pense à toi.